Solidaires, Écologistes et Libertaires
Solidaires, Écologistes et Libertaires - Millau  
  | ACCUEIL |
  CONTRIBUTIONS
  MOBILISATIONS
  => Conférence du 06 fevrier 2015
  => Conférence du 21 juillet 2014
  => Conférence du 14 fevrier 2014
  => Conférence du 31 janvier 2014
  => Conférence du 16 fevrier 2013
  => Conférence du 29 septembre 2012
  => Conférence du 07 juin 2012
  => Conférence du 02 mars 2012
  => Conférence du 28 octobre 2011
  => Conférence du 01 avril 2011
  => Conférence du 04 fevrier 2011
  => Conférence du 10 decembre 2010
  => Conférence du 19 juin 2010
  => Conférence du 05 mars 2010
  => Conférence du 28 novembre 2009
  => Conférence du 29 aout 2009
  => Ni nucléaire, Ni effet de serre ! (29-11-2009)
  => Campagne pour la libération d'Ahmad Saadat et de tous les prisonniers palestiniens
  => Expérimentations contre le système marchand : vive les autoréductions !
  => Manif du 31 janvier 2009 à Paris
  => Contre les centres de rétention !
  => Répression syndicale à Roquefort
  => Soutien aux Kurdes
  => Soirées ciné libertaire
  => Alternatives concrêtes en Aveyron
  => 8 janvier 2011 : "Banditisme, Illégalisme, Prison"
  => Anti-répression
  => Eolien industriel, gaz de schiste
  => Contre le racisme et l'intolérance !
  => Luttes sociales
  => Collectif Exploites Enerves !
  => La liberté d'expression en procès le 21 mars 2012
  => Justice et Vérité pour Nabil !
  => Luttes sexuelles
  => Grenelle du DIY le 16 septembre 2014
  => 27 juin 2015 : "Permis de tuer"
  Et alors ? le p'tit journal alternatif !
  Contactez nous !
  Plume(s), librairie alternative à Millau
  Radio Larzac, média alternatif
  CNT sud-Aveyron
  Anars en Aveyron :

Réseau d'initiatives et de luttes autonomes en sud-Aveyron.










Expérimentations contre le système marchand : vive les autoréductions !
" Apéro Poubelle " !!

Vendredi 3 février 2012 à 17h, près du Midi Libre à Millau.

En protestation contre l'ancien arrêté du maire de la commune de Nogent-sur-Marne, Jacques J.P. Martin, ne donnant pas le droit de fouiller les poubelles des restaurateurs, des commerçants, bref les poubelles tout court, sous peine d’encourir une amende de 38 euros, RASSEMBLONS nous, PARTAGEONS et EXPRIMONS nous !!

Ne laissons pas cette tentative de répression servir de justification au niveau national !

Montrons notre DÉSACCORD afin d'éviter que cela ne recommence !

Rendez vous le Vendredi 3 Février de 17h à 20h pour un apéro autour des poubelles situées près du Midi-Libre, munis d'un coup à boire et de quoi grignoter !

N'hésitez pas à confectionner vos vêtements made in poubelle pour marquer le coup !!!!

Contre "la vie chère" vive le pillage !


 « À l’égard du vin, de l’huile et des autres choses que l’on est dans l’usage de goûter avant d’en faire l’achat, il n’y a point de vente tant que l’acheteur ne les a pas goûtées et agréées », selon l’article L 1587 du Code civil. Un jeune citoyen respectueux de la loi invite donc le bon peuple, via son site Facebook Tous ensemble pour prendre de la nourriture sans payer ! –qui a déjà accueilli en rien de temps quelque 800 nouveaux zamis–, à honorer l’esprit de ce texte dans les supermarchés, le 12 juin entre 14 et 16h. L’application rigoureuse de la loi exigera soit d’être muni d’un grand sac, soit de consommer sur place. Dura lex, sed lex

Expérimentations contre la précarité : Autoréduction à Rodez, la méthode Facebook
Article lu sur .collectif-rto. 

 Ces dernières semaines, les "autoréductions" ont brusquement fasciné la sphère médiatique : depuis les actions qui ont eu lieu à Grenoble, à Rennes et Paris, nous ne comptons plus les journalistes qui " voudraient participer à la préparation d’une autoréduction " et cherchent des contacts d’"autoréducteurs" . Notre
dernier article sur le sujet a été repris sur de nombreux sites. Pas les précédents dont ceux sur les pratiques de précaires espagnols sur le vol à l’étalage, ni celui sur cette précaire de Leclercq , virée pour avoir volé de la bouffe, histoire de compenser son salaire de merde.

Car les médias, comme d’habitude , pour la plupart d’entre eux n’aiment que les discours qui divisent

Les "autoréductions symboliques " organisées par des "vrais pauvres ", ça passe. Mais lorsque les salariEes de la grande distribution pratiquent la démarque sauvage, c’est du "vol".

Et quand des lycéens organisent à leur tour une autoréduction, c’est aussi du "vol", et cela ne peut s’inscrire dans le cadre du mouvement contre la précarisation dans l’Education Nationale.

C’est le sens de l’article de 20minutes consacré à une action qui a réuni plus de 150 personnes ce vendredi à Rodez. Nous le reproduisons en fin d’article afin que chacun puisse se faire une idée.

Alors que s’est-il passé à Rodez ?

Un beau pied de nez à la répression et à Monoprix qui pensait en avoir fini avec les autoréductions en portant plainte contre les précaires, à qui la direction des magasins a lâché des caddies pleins, volontairement et dans une démarche, somme toute très commerciale : en effet une manifestation un jour de veille de réveillon, en termes de chiffre d’affaires fait perdre bien plus de fric, qu’"offrir "un réveillon même pour cent personnes !

Monoprix a voulu montrer sa fermeté, les précaires montrent leur solidarité et leur inventivité !

En effet c’est sur FaceBook, ce haut lieu de la sociabilité capitaliste, donc très peu surveillé que le rendez vous a été lancé.

150 personnes sont venues : et après une déclaration contre la réforme du lycée, les lycEns et leurs compagnons ont emporté de la victuialle en pagaille.

Oh mais quel rapport avec la réforme des lycées, s’indignet les journalistes ?

Des lycéens pauvres, où ça ?

Aujourd’hui au moins 20 pour cent des lycéens sont obligés d’occuper un emploi, en plus de leur scolarité, dans des secteurs sous payés, et notamment la grande distribution. Et bien sûr ce chiffre n’inclut pas le "travail éducatif", stages gratuits en entreprises, apprentissage rémunéré largement en dessous du SMIC.

La "formation tout au long de la vie" à la sauce MEDEF signifie aussi la précarisation dès le lycée

Et les salaires qui baissent, le chômage partiel, les restrictions de plus en plus grandes aux allocations pour les familles monoparentales, sont autant de droits sociaux et de revenus en moins pour les jeunes scolarisés.

Aussi pas étonnant que la lutte contre précarité lycéenne prenne aussi les mêmes formes que celle des précaires étiquetés comme tels.

Aucune lutte aujourd’hui ne peut se faire sans solidarité active, sans l’action immédiate et directe pour survivre sans les maigres droits sociaux dont on nous a privés ces dernières années.

Les caisses de grève, les autoréductions se diffusent donc dans tout le mouvement et c’est une très bonne nouvelle, quoi qu’en disent les médias qui voudraient que chacun reste à sa place : seuls les cheminots devraient bloquer les trains, seuls les étudiants devraient occuper les universités, et seuls les "vrais chômeurs" seraient légitimes à faire des autoréductions, mais attention , uniquement en hiver, et seulement s’ils prennent des pâtes et de l’huile.

Autre bonne nouvelle, les modes d’action se diversifient : les rendez-vous classiques attirent des cars de CRS ? Les lycéens de Rodez ont innové avec des canaux de communication inusités jusque là.

A nous d’en inventer d’autres !

Quelques idées ici

L’article de 20minutes, seule trace médiatique de cette autoréduction réussie : à garder en mémoire avant de se confier sans réserve aux médias, qui ne font de la pub aux uns que pour mieux enfoncer les autres ! Encore une fois, sans rien nous interdire, sachons déjouer leurs pièges !

150 jeunes qui s’étaient donné rendez-vous sur Facebook ont fini par commettre des vols dans plusieurs commerces du centre-ville de Rodez, en France, mercredi après-midi.

Mauvaise tournure Rendez-vous sur Facebook pour piller le centre-ville

Le rassemblement avait été organisé par le biais du site de sociabilité dans le but d’occuper le magasin Monoprix de la ville de Rodez, dans la région Midi-Pyrénées. D’après Le Parisien, l’information a été confirmée par la direction du Monoprix, qui a recueilli les propos d’une mère de famille.

L’événement a finalement réussi à attirer environ 150 jeunes dans l’établissement commercial. Une fois à l’intérieur, l’organisateur aurait alors dévoilé la véritable raison du rassemblement, à savoir un mouvement de protestation contre la réforme du lycée. Des vols ont alors été commis, ainsi que des dégradations au mobilier urbain. Les jeunes, principalement des adolescents, ont également pénétré dans d’autres magasins, du centre-ville, notamment Buxy et Huit à 8. La Brigade anticriminalité a dû alors intervenir et procéder à plusieurs arrestations.

« Je trouve cela navrant, ça nous décrédibilise, ce n’est pas bon pour nous », a déclaré Roland Geniez, président du syndicat lycéen de Rodez, au journal La Dépêche.

C’est la première fois qu’un tel événement survient dans la petite préfecture provinciale, selon les propos du commissariat de police de Rodez, qui relève que ce type de manifestation se déroule plus fréquemment dans les grandes villes.

Autoréduction

Monoprix a en effet été victime à plusieurs reprises d’actions ciblées, dont deux en fin d’année dernière, à Paris et à Grenoble. A cette occasion, des militants avaient remplis des caddies et étaient partis sans payer, en pratiquant une « autoréquisition » ou « autoréduction ». Les produits réquisitionnés avaient ensuite été redistribués à des précaires pour leur permettre de fêter le Nouvel An dignement, selon les déclarations d’un membre du collectif.





Commentaires sur cette page:
Commentaire de Sirk, 09/06/2010, 16 04 25 (UTC):
Le 12 juin c'est LE jour ou il ne faut surtout pas faire une autoreéduction ! Il y aura des flics partout !! Par contre il reste 364 jours dans l'année ...

Commentaire de AnAr12, 10/04/2010, 23 11 06 (UTC):
L'idée d'une autoréduction nationale le 12 juin 2010 est une super initiative !! mais on a pas besoin d'attendre le 12 juin pour appliquer cette loi ...

Commentaire de AnAr12, 22/10/2009, 11 11 01 (UTC):
Ben avec SUD Lycéen on avait voulu le faire l'an dernier mais c'est passé dans le journal de millau et donc l'autoréduction est tombée à l'eau. Peut-être que cette année ce sera différent ...

Commentaire de Nénette, 10/10/2009, 13 01 42 (UTC):
On devrait faire ça à Millau ...



Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

AGENDA
 
  Le douzième numéro de votre journal local préféré, " Et alors ? " est toujours disponible à Millau, à la librairie Plume(s), 16 rue St Martin ! ____________________________________ Justice et Vérité pour Nabil, victime de la BAC !

Mobilisations, informations, solidarité
____________________________________ Ecoutez l'émission punk/rock et libertaire " Zone Libre " sur Radio Larzac (87.8 à Millau).

Les MERCREDI E à 19H30
____________________________________ ;;;
 
Catastrophisme Administration du Désastre et Soumission Durable  
  Un livre sur la catastrophe écologique et sociale et sa gestion.
Ce livre prouve que l'abolition de la société marchande est une nécessité.

Co-écrit par René Riesel et Jaime Semprun

Disponible à la Librairie Alternative Plume(s) - 16 rue Saint Martin - 12100 Millau
 
Punks not dead !  
   
No Pasaran à Millau !  
 

No Pasaran, réseau hexagonal antifasciste, anticapitaliste et antiproductiviste, possède en Aveyron un groupe local, " No Pasaran 12 ".

Solidaires, Écologistes et Libertaires, est un réseau local 100% indépendant, toutefois des convergences nous lient de fait à des réseaux libertaires et anti fascistes nationaux tels que No Pasaran.

Contact No Pasaran Aveyron :
Mail : nopasaran12@hotmail.fr
Web : www.nopasaran12.new.fr


 
Attention !  
  Les commentaires à caractère racistes, diffamatoires, haineux, homophobes, insultants, menaçants ...etc seront supprimés !!!

Aujourd'hui, 12 visiteurs sont venus sur ce site.
 
Au total 170883 visiteurs sont déjà venus sur ce site depuis sa création.
Solidaires, Écologistes et Libertaires - Millau

Réseau d'initiatives et de luttes libertaires et autonomes en sud-Aveyron.